Revenir au blog

Les commissions commerçants - Comment ça marche ?

Lorsqu’une traction par carte bancaire est effectuée, des frais sont systématiquement facturés aux commerçants.

Il est de prime abord assez difficile de comprendre les raisons et la dynamique des fameuses commissions prélevées. Les commissions peuvent paraître obscures et injustifiées.

Nous vous expliquons dans cet article le modèle économique du paiement.

rupixen-com-Q59HmzK38eQ-unsplash

 

Les différents frais lors d’un paiement carte

La structure des coûts liés aux paiements est la même sur un terminal de paiement ou lors d’un paiement en ligne.

On peut découper les commissions facturées en 3 catégories différentes :

  • Les frais des réseaux (Visa, Mastercard, Cartes Bancaires)
  • L’interchange
  • La marge du processeur de paiement

Les 2 premiers frais représentent d’une certaine manière le coût palier d’une transaction carte bancaire. Ces frais sont inévitables et permettent de financer l’infrastructure de paiement.

Les processeurs de paiement comme Easytransac ne prennent dans les faits qu’une marge réduite par dessus ces frais.

Les frais de réseaux

paul-felberbauer-idNOBU5k_80-unsplash

Tout le monde connaît les grands réseaux Visa, Mastercard ou encore le français Cartes Bancaire. On voit tous ces logos très connus sur les cartes de nos portefeuilles. Leur rôle est d’assurer la mise en place d’une infrastructure sécurisée et de procédures afin de garantir le paiement.

Ils permettent notamment de faire le lien entre la carte d’un client d’une banque A et avec un commerçant travaillant avec une banque B. Le rôle de ces réseaux est notamment de permettre à la banque B d’être certaine d’être payée par la banque A à la suite d’un paiement.

Ce service est facturé par des frais aux commerçants. Les commissions prélevées par les réseaux sont à la fois un pourcentage de la transaction et un montant fixe. Les montants des frais dépendent du type de carte.

Les frais d’interchange

Le principe est le suivant : lors d’un paiement par carte la banque du client “porteur” reçoit un montant de la banque du commerçant “acquéreur”. Ce montant s’appelle l’interchange. Cette logique avait été historiquement mise en place afin d'inciter les banques à distribuer le maximum de cartes bancaires à leurs clients. La logique est toujours en place.

C’est l’un des secrets du paiement, une majeure partie des frais ne va ni aux grands réseaux de cartes ni au processeur de paiement mais à la banque du client.

Les frais prélevés ont été plafonnés par la réglementation européenne respectivement à 0,2% et 0,3% pour les cartes de débit et crédit des particuliers. Les frais des cartes commerciales restent déplafonnés pour les cartes commerciales ou non européennes.

Une carte française de débit revient beaucoup moins cher qu’une carte commerciale non européenne. D’une carte à l'autre les frais peuvent être très différents.

La marge du processeur de paiement

Par dessus ces frais incompressibles le processeur du paiement prélève une marge pour le service apporté. Il faut comprendre que des coûts non négligeables sont toujours nécessaires pour proposer un service de paiement. Par exemple : des coûts réglementaires, de sécurité, de développements informatiques et de service.

Ainsi EasyTransac est à la fois agent d’un établissement de paiement et a obtenu la réglementation sécuritaire PCI-DSS.

Choisir un prestataire de qualité est très important pour un commerçant. Les notions de taux de conversion et d’accompagnement en cas de contestation de la transaction sont essentielles pour faire grandir son commerce sereinement.

 

Des frais complexes simplifiés par des acteurs modernes comme EasyTransac

Nous espérons qu’avec ces quelques explications vous comprenez mieux la structure économique d’un paiement par carte bancaire.

Si la logique est celle décrite ci-dessous il faut comprendre que les frais sont très différents d’un paiement à l’autre ou d’une carte à l’autre.

Easytransac gomme pour vous toute la complexité du paiement. Le service propose d’ailleurs dans ce cadre des tarifs compétitifs et surtout transparents sur son site.